Hommages aux Poilus morts pour la France !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hommages aux Poilus morts pour la France !

Message par Renard le Jeu 26 Oct - 0:16

Lettre du capitaine de la compagnie du 39e Régiment Territorial auquel appartenait
Joseph Edme Renard, à la suite de son décès le 27 novembre 1915


Jeudi 9 décembre 1915

Madame,

Je n'avais pas le droit de vous prévenir officiellement du grand malheur qui vous frappe. Maintenant que vous ne l'ignorez pas, je m'empresse de vous donner tous les renseignements qui pourront vous être de quelque intérêt. Votre mari était un excellent soldat, d'un dévouement à toute épreuve et possédait l'amitié et l'estime de ses camarades et de ses chefs.
Il est tombé au champ d'honneur face à l'ennemi le 27 novembre dernier à 10 heures 30 du matin, lors du bombardement intense de la position occupée par la compagnie.

Il n'a pas été frappé par un obus, mais écrasé par l'éboulement d'un boyau. Quelques minutes après, quand ses camarades l'ont retiré, il avait cessé de vivre. Vous pouvez être certaine que sa mort a été sans souffrance.
Nous lui avons rendu les derniers honneurs le lendemain dimanche, et son corps repose au cimetière militaire de Badonviller. Un cercueil a été fait, sa tombe est numérotée, et vous le retrouverez facilement après la guerre. J'ai fait dire une messe pour le repos de son âme le jeudi 2 décembre et nous y avons tous assisté.
Vous serez prévenue officiellement du décès, et remise vous sera faite ultérieurement d'un petit lot d'effets usagés que le régiment fera parvenir au dépôt.

Je me suis permis de mettre de côté pour vous en faire l'envoi moi-même de certains objets qui sont pour vous des reliques et dont j'aurais craint la perte en les laissant dans le paquet dont je vous parle.
Dans peu de jours, la compagnie ira au repos. Je vous ferai l'envoi : d'un paquet de quelques lettres arrivées également depuis le décès. D'un paquet contenant sa montre, son couteau, son portefeuille et divers objets personnels. Enfin un mandat de cent quatre vingt dix sept francs quinze centimes comprenant les deniers trouvés sur lui, soit-: 195 F 40 et le prêt auquel il avait droit du 21 au 27 novembre, soit 1 F 75. Je vous serais reconnaissant de m'accuser réception du tout.

Je vous renouvelle encore tous mes sentiments de condoléance et vous assure, madame, de mon respectueux dévouement.

Joseph Edme Renard, 1874-1915

_________________
"Ceux qui, par malheur, font la guerre, ont généralement la chance de ne la faire qu'une fois."
avatar
Renard
Sergent
Sergent

Messages : 109
Date d'inscription : 24/03/2017
Localisation : Melun

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hommages aux Poilus morts pour la France !

Message par Riviére le Jeu 26 Oct - 17:38

Repose en paix Soldat du temps de la France

_________________
"Il ne savait pas que c'était impossible alors il l'a fait "
avatar
Riviére
Capitaine
Capitaine

Messages : 151
Date d'inscription : 24/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hommages aux Poilus morts pour la France !

Message par Valentin le Ven 27 Oct - 9:44

Salut ce n'est pas le même RENARD que celui dont tu parlais le 25 octobre ?
Pas la même date de décès, pas le même prénom ?
Voici le livret militaire de Jules Eugène:
http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/ark:/40699/m005239fe1f55cd8

@ + Shocked
avatar
Valentin
Caporal-chef
Caporal-chef

Messages : 41
Date d'inscription : 24/03/2017
Age : 56
Localisation : PERPIGNAN

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hommages aux Poilus morts pour la France !

Message par Renard le Ven 27 Oct - 10:00

Je pense et je suis même sur que c'est mon arrière arrière grand père.

Merci pour le livret militaire de Jules Eugène Renard et ta recherche Valentin Wink Very Happy


_________________
"Ceux qui, par malheur, font la guerre, ont généralement la chance de ne la faire qu'une fois."
avatar
Renard
Sergent
Sergent

Messages : 109
Date d'inscription : 24/03/2017
Localisation : Melun

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hommages aux Poilus morts pour la France !

Message par Renard le Lun 30 Oct - 15:18

Tulles, le 18 septembre 1914.

Bien chère Sylvanie,

Je ne peux pas m’empêcher de te dire que je suis dans une très mauvaise position,je souffre le martyr,j’avais bien raison de te dire avant de partir qu’il valait mieux être mort que d’être blessé,au moins blessé comme moi.

Toute la jambe est pleine d’éclats d’obus et l’os est fracturé. Tous les jours quand on me panse,je suis martyr,lorsque avec des pinces,il m’enlève des morceaux d’os ou des morceaux de fer.

Bon Dieu,que je souffre ! Après que c’est fini,on me donne bien un peu de malaga, mais j’aimerais mieux ne pas en boire.

Je ne sais pas quand est-ce qu’on me fera l’opération.

Il me tarde bien  de quitter et qu’on en finisse d’un côté ou de l’autre.

En plus de ça,je suis malade ; hier,je me suis purgé,ça n’a rien fait,il a fallu qu’on me donne un lavement. On doit m’en donner un autre ce soir,je ne sais pas si on l’oubliera pas,peut-être ça me fera du bien.

Enfin,je suis bien mal à mon aise,pas pouvoir se bouger,j’ai de la peine à prendre le bouillon sur ma table de nuit. Je t’assure que c’est triste dans ma chambre,nous sommes vingt neuf,personne ne peut se bouger,des jambes cassées et des bras ou de fortes blessures et presque tous des réservistes comme moi.

Je te dirai que je passe des mauvaises nuits,si l’on m’avait évacuer jusqu’à Agen, tu serais bien venue me soigner et je serais été content d’être auprès de toi. Et toi aussi,ma chère Sylvanie,de me voir,ça serait été triste et une joie,pas comme si je n’avais pas été blessé ; mais que faire,c’est ma déstinée. Maintenant,je suis dans le pétrin et pour s’en sortir,je ne sais pas trop comment ça finira.

Enfin,ma chère Sylvanie,je te dis tout maintenant,j’ai pas voulu te le dire à la première pour ne pas te vexer,mais je vois que je suis obligée de t’aviser de ma situation.

Je ne te fais pas de mauvais sang,je m’en fais pas parce que je suis pas seul,vis en espoir et si jamais je reviens,je verrai mon fils grandir,que je le dresserai pour travailler le bien de Vinsot et moi on me fera bien une pension.

Je crois que je la gagne,quand bien même que je ne pourrais pas trop travailler,ça nous aiderait pour vivre.

On ne serait pas encore trop malheureux et Gaston commencerait de travailler. Il y en a bien qui n’ont qu’une jambe et qui travaillent.

Il faut espérer que tout ce que je dis là arrive. Prie Dieu pour moi,qu’il me délivre de la souffrance. Je t’embrasse bien fort sur chaque joue avec Gaston le petit chéri.
Ton cher ami
HUGON Léon



Léon Hugon est né à Saint-Maurin, entre Agen et Moissac, dans le Lot-et-Garonne, le 17 janvier 1884. Paysan du Quercy, il s'est marié à Sylvanie, une fille du pays 5 ans plus jeune que lui, et cela, près de 6 ans avant la déclaration de guerre.
Léon décéde de ses blessures le 22 septembre 1914, à l'hôpital temporaire n°2 de Tulle, en Corrèze ici. Il a 30 ans.

Soldat de la 18e compagnie du 209e régiment d'infanterie, réserviste du 17e corps d'Armée, Léon est blessé par des éclats d'obus, le 9 septembre 1914, lors de la première bataille de la Marne, alors que son unité se bat dans le secteur de la ferme de la Certine ; de la côte 208, au Sud-Est de Sompuis ici (combats du 6 au 10 septembre 1914) ici.

Le jour de décès coïncide, hélas, avec la date anniversaire des 25 ans de sa femme, Sylvanie et la mort d'Alain-Fournier...

Léon laisse derrière lui un petit garçon de deux ans et demi, Gaston...

Le 18 septembre 1914, depuis son lieu d'hospitalisation à Tulles, Léon Hugon adressait ces mots à sa femme... (voir ci dessus)


Repose en paix soldat et combattant de notre chère Patrie qu'est la FRANCE

_________________
"Ceux qui, par malheur, font la guerre, ont généralement la chance de ne la faire qu'une fois."
avatar
Renard
Sergent
Sergent

Messages : 109
Date d'inscription : 24/03/2017
Localisation : Melun

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hommages aux Poilus morts pour la France !

Message par Valentin le Lun 30 Oct - 16:01

Le souvenir Français et les descendants se souviendront de tous , aux monuments aux morts le 11 novembre, nous lui rendrons hommage, la Nation se souviendra, les Anciens Combattants et le peuple prieront en silence. Respect l'Ami. @ +
avatar
Valentin
Caporal-chef
Caporal-chef

Messages : 41
Date d'inscription : 24/03/2017
Age : 56
Localisation : PERPIGNAN

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hommages aux Poilus morts pour la France !

Message par Riviére le Lun 30 Oct - 18:06

Oui Valentin et les poilus font partie de ceux là...L'oublie pour ces hommes serait l'agonie plus rapide encore de la France

Cne Riviére

_________________
"Il ne savait pas que c'était impossible alors il l'a fait "
avatar
Riviére
Capitaine
Capitaine

Messages : 151
Date d'inscription : 24/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hommages aux Poilus morts pour la France !

Message par Renard le Mer 1 Nov - 23:18

Verdun, Le 18 mars 1916,

Ma chérie,

Je t’écris pour te dire que je ne reviendrai pas de la guerre. S’il te plaît, ne pleure pas, sois forte. Le dernier assaut m’a coûté mon pied gauche et ma blessure s’est infectée. Les médecins disent qu’il ne me reste que quelques jours à vivre. Quand cette lettre te parviendra, je serai peut-être déjà mort. Je vais te raconter comment j’ai été blessé. Il y a trois jours, nos généraux nous ont ordonné d’attaquer. Ce fut une boucherie absolument inutile. Au début, nous étions vingt mille. Après avoir passé les barbelés, nous n’étions plus que quinze mille environ. C’est à ce moment-là que je fus touché. Un obus tomba pas très loin de moi et un morceau m’arracha le pied gauche. Je perdis connaissance et je ne me réveillai qu’un jour plus tard, dans une tente d’infirmerie. Plus tard, j’appris que parmi les vingt mille soldats qui étaient partis à l’assaut, seuls cinq mille avaient pu survivre grâce à un repli demandé par le Général Pétain.

Dans ta dernière lettre, tu m’as dit que tu étais enceinte depuis ma permission d’il y a deux mois. Quand notre enfant naîtra, tu lui diras que son père est mort en héros pour la France. Et surtout, fais en sorte à ce qu’il n’aille jamais dans l’armée pour qu’il ne meure pas bêtement comme moi.

Je t’aime, j’espère qu’on se reverra dans un autre monde, je te remercie pour tous les merveilleux moments que tu m’as fait passer, je t’aimerai toujours.

Adieu

Soldat Charles Guinant

_________________
"Ceux qui, par malheur, font la guerre, ont généralement la chance de ne la faire qu'une fois."
avatar
Renard
Sergent
Sergent

Messages : 109
Date d'inscription : 24/03/2017
Localisation : Melun

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hommages aux Poilus morts pour la France !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum